Historique

Notre société a été fondée le 26 janvier 1936 comme l’atteste ce document tiré de nos archives.

 Les Présidents :  

 
1936 - 1951 Ernest SCHMIDLI †
1951 - 1956 Fernand MAENDLY †
1956 - 1968 Jean SCHMIDLI †
1968 - 1978
Henri MICHOUD †
1978 - 1992 Jean-Claude BOVAY † 
1992 - 1997 Jean-Louis GONIN
1997 - 2011 Michel BURNAND
2011 - Cyril OTTONIN

Les Moniteurs :  

1936 - 1941 Jules NOBS †
1941 - 1950 Marcel PAHUD †
1950 - 1953 Marcel TACHERON †
1953 - 1966 Gustave MAYOR †
1966 - 1976 Georges VUAGNIAUX †
1976 - 1991 Edmond HAGNER †
1991 - 2000 Jean-Marc TORCHE
2000 - 2006 Cyril OTTONIN
2006 - 2011 Jean-Marc TORCHE, Pierre BREGUET, Marcel GROUX †, Cyril OTTONIN
2011 - 2017
Jean-Marc TORCHE, Pierre BREGUET, Marcel GROUX †
2017 - 2018 Pierre BREGUET, Marcel GROUX †,Frédéric CORMINBOEUF
2018 - 2019 Pierre BREGUET, Frédéric CORMINBOEUF
2019 - Pierre BREGUET, Frédéric CORMINBOEUF, Jean-Marc FIVAZ

Les Moniteurs "Sport des aînés":  

1998 - 2011 Jean-Claude SAPORITI
2012 - André BUGNON

 

Quelques faits marquants sont relatés ci-dessous :

1936

L’histoire de la GDH d’Yvonand commence officiellement le 26 janvier 1936.

Ce jour-là a lieu en effet à Yvonand l’assemblée générale constituante, sous la présidence d’Ernest SCHMIDLI, en présence d’une trentaine d’habitants d’Yvonand, désireux d’en savoir plus sur cette nouvelle venue.

Le but de cette société est de « Réunir d’anciens gymnastes et amis hors période active, leur offrir un programme rationnel d’exercices corporels et l’occasion d’entretenir des liens d’amitié », comme le mentionne le premier procès-verbal rédigé par Emile JAUNIN.

Condition d’admission dans la société : « être âgé de 28 ans au moins pour un non gymnaste et de 30 ans pour un gymnaste » (comme le précise les statuts à l’article 4).

Le comité fondateur est composé d’Ernest SCHMIDLI, président ; Emile JAUNIN, secrétaire ;  Marcel DURUSSEL, caissier et des membres adjoints : Marcel PAHUDRobert NOBSJules NOBSJules COLLIOUDHenry VUAGNIAUXRobert CUAGNIER et Maurice BUGNON. A la vice-présidence, l’assemblée nomme Arthur MICHOUD.

 

 

Première course au Mont-de-Baulmes en 1936

La finance d’entrée au sein de la société est fixée à 2 francs et la cotisation sera de 30 centimes par mois. Jules NOBS est alors proclamé moniteur et Marcel PAHUD, moniteur remplaçant. « Les répétitions auront lieu une fois par semaine, de préférence le lundi soir. La durée en sera d’une heure au maximum » est-il alors décidé.

Dix-huit membres s’inscrivent sur le champ et deviendront également membres fondateurs de la société, ce sont :

André Burnand, Aimé Bugnon, Georges Binggeli, Georges Cuagnier, Charles David, Alfred Duvoisin, Fernand Gasser, Jean Hähni, Marcel Favre, Ernest Layaz, Paul Péguiron, Paul Rebaud, John Paillard, Robert Spycher, John Vuagniaux, Robert Cavin, Alfred Pahud et Arthur Michoud.

Le coup d’envoi est donné….

1937

La société prend son essor, puisqu’en 1937 on compte déjà 50 membres inscrits ; mais son activité ne se limite pas seulement aux exercices hebdomadaires… En juillet 1936 la Gym-Hommes avait déjà effectué sa première course en compagnie du Corps de musique. But de l’excursion : Le Mont de Baulmes. De plus à l’occasion de la soirée annuelle de la société de gymnastique, la GDH avait présenté un numéro de préliminaires sur la scène de la grande salle.

1938

On songe à créer un groupe choral, comme le prévoit l’article 2 des statuts : «  Pour intéresser tous ses membres, la société facilitera la formation de sous sections récréatives, telles que chant, musique, etc. ». 1938 est une année importante pour la société, puisque la GDH d’Yvonand est une des premières du canton à adhérer au groupement vaudois. L’ambiance est bonne et il n’est pas rare que les assemblées se terminent autour d’une bonne table, comme en janvier 1938. «  Pour terminer, notre ami et président nous informe que la friture de platets est servie, avis aux amateurs » : peut-on lire sous la plume du secrétaire. En mai de la même année, les sociétaires se réjouissent en vue de la création d’une cagnotte. Nos gymnastes hommes, toujours très actifs, rencontrent ceux d’Yverdon pour une partie de balle au panier.

1939

Survient la mobilisation. Comme le relate le secrétaire Emile JAUNIN, le 28 janvier 1939 : "L'activité de la société au cours de l'exercice écoulé (1938) a été passablement réduite par suite aux événements menaçants qui pèsent lourdement sur l'Europe. La guerre avec toutes ses conséquences peut éclater d'un moment à l'autre."

1940

Il n'y a pas d'assemblée générale annuelle et l'avenir de la société est menacé.

1941

Les membres de la GH d'Yvonand se réunissent à nouveau en assemblée générale après une année d'interruption. Les répétitions ont été suspendues en 1940. Mais Marcel PAHUD, sous-moniteur décide de créer une équipe de basket-ball qui va se mesurer à l'équipe d'Yverdon. Le match se terminera à l'avantage des citadins. Les exercices reprennent en 1941 : "pour garder la ligne, la gymnastique est le remède idéal. En pratiquant ainsi rationnellement ce genre de sport, il s'ensuit un assouplissement général du corps et de l'esprit, le tout empreint d'une franche camaraderie", souligne Ernest SCHMIDLI dans son rapport. Lors de la même assemblée, Marcel PAHUD est élu moniteur en remplacement de Jules NOBS. Yvonand désire prendre sa revanche sur l'équipe de basket-ball d'Yverdon : "Notre jeune équipe de basket subira un entraînement intensif en vue de donner à l'équipe d'Yverdon une dure leçon" peut-on lire dans le procès-verbal de cette assemblée. Mais Yvonand va prendre sa revanche dans un autre domaine ... : "Plus heureux, nous le sommes aux quilles, car un match amical s'est disputé contre ces brillants yverdonnois qui ont finalement reçu une piquette ...".

1943

Pendant la guerre le local d'exercice de la grande salle est très souvent occupé par les militaires, par les internée. On peut lire sous la plume du nouveau secrétaire Gustave CUAGNIER : "Et c'est de nouveau les répétitions suspendues, le local n'étant plus disponible, après les Spahis et les travailleurs, ce sont les Yougoslaves". Ce qui n'empêche pas l'équipe de balle au poing de remporter un gobelet lors de la fête Cantonale des jeux qui a lieu en septembre 1943 à Yvonand.

1946

La Gym-Hommes d'Yvonand fête son dixième anniversaire le 10 janvier, en invitant le Cercle littéraire à venir jouer une pièce de théâtre sur la scène de la grande salle.

1947

Vu le désintérêt progressif des membres pour la cagnotte, celle-ci est abandonnée.

1948

En décembre, Yvonand accueille l'assemblée cantonale de la GDH.

1951

En octobre les Gym-Hommes s'en vont disputer "une partie de ballon" à l'Auberson, contre la GH de la Sagne. L'équipe d'Yvonand doit s'incliner mais, comme le relate Maurice BUGNON, le secrétaire d'alors, : " Nous assistons à une revanche aux cartes et c'est Yvonand qui gagne ce match grâce au vétéran Oscar MICHOUD et à notre junior André JACCARD". En 1951, Ernest SCHMIDLI quitte la présidence de la société après 15 ans d'activité. Il est remplacé par Fernand MAENDLYMarcel TACHERON qui fut moniteur auparavant prend la place de vice-président. Ernest SCHMIDLI est alors nommé membre d'honneur de la société. Auguste MAYOR assure le monitorat en compagnie de Marcel PAHUD.

1953

Notre société décide d'inviter "La Perce-Oreilles", dirigée par le célèbre Roger VOLET pour animer sa soirée annuelle. Entrée au concert : 2 francs 50, Carte de bal : 2 francs 20.

1954

La société compte 82 membres. Si Yvonand perd la partie de basket-ball contre Yverdon, on se rattrape au volley-ball et aux quilles. Une équipe de volley qui ne connaîtra pas la défaite pendant longtemps. 1955 Yvonand se distingue lors de la Fête Cantonale des GH à Rolle en gagnant tous les matches au volley-ball. La société organise la même année son premier loto "qui fut une réussite complète".

1956

Changement à la présidence, Jean SCHMIDLI, fils du président fondateur, remplace Fernand MAENDLY, démissionnaire après 5 ans d'activité.

1957

Yvonand accueille en juin la 9ème réunion cantonale des GDH. Une manifestation réussie "ayant eu la chance d'avoir le seul dimanche de beau temps au milieu de cette longue série de pluie", relate le Secrétaire René ZBINDEN. Le 14 novembre 1957, la Gym-Hommes participe à sa première répétition dans la nouvelle halle de gymnastique de Brit.

1966

La démission du moniteur Auguste MAYOR, qui est à l'ordre du jour depuis 2 ans, est cette année définitive. Sur proposition de plusieurs membres, c'est avec plaisir que nous voyons l'ami Georges VUAGNIAUX, un jeune membre lui succéder.

1968

Jean SCHMIDLI quitte la présidence après 10 ans d'activité. C'est Henri MICHOUD, qui occupait le poste de caissier, qui lui succède. Charles PFISTER le remplace à la caisse.

1972

L'activité de la société se poursuit et s'oriente toujours plus depuis quelques années, vers la pratique du volley-ball. En 1972, pour citer un exemple, la société participe à dix tournois de volley, se classant presque chaque fois aux places d'honneurs, comme le relate Michel VUAGNIAUX, secrétaire. La même année, la Gym-Hommes d'Yvonand est invitée par la GH d'Yverdon à devenir marraine de son nouveau drapeau. Elle accepte et offre un plateau dédicacé en guise de cadeau de baptême.

1975

Après 10 ans de monitorat Georges VUAGNIAUX quitte son poste après avoir atteint son but : faire de l'équipe de volley-ball de la GH d'Yvonand l'une des meilleures du canton. Le nouveau Moniteur est alors désigné en la personne d'Edmond HAGNERGeorges VUAGNIAUX garde la fonction de sous-moniteur.

1978

Henri MICHOUD, président pendant 10 ans et Charles PFISTER caissier, donnent leur démission. Jean-Claude BOVAY est nommé président et Pierre THÉVENY, trésorier de la société.

1979

Une assemblée générale extraordinaire est convoquée pour procéder à la révision des statuts de la société. Statuts qui datent de la fondation de la société en 1936. Une révision qui a lieu, il faut le souligner, en présence du président fondateur Ernest SCHMIDLI. Quelques changements sont à signaler dans ces nouveaux statuts : l'âge d'admission n'est plus spécifié, le but de la société étant de répandre la pratique de la gymnastique parmi les membres. Cette pratique comprend aussi les sports d'équipes. D'autres activités peuvent être envisagées en vue de resserrer les liens d'amitié. (art. 3)

1980

Edmond HAGNER, moniteur songé déjà à la célébration du 50ème anniversaire de la société. Il propose, lors de l'assemblée générale du 19 janvier 1980 que l'on mette de côté une certaine somme pour permettre de fêter dignement le cinquantenaire de la Gym-Hommes en 1986.

1983

La GDH d'Yvonand ne se distingue pas seulement en pratiquant le volley-ball, elle se paie également le luxe de remporter, le 12 juin, le premier tournoi humoristique de football organisé par le F.C. Yvonand.

1984

La GH Yvonand participe à la fête fédérale de Winterthur, pendant que notre équipe de volley-ball est en plein match, une personne s'écroule, sur un autre terrain proche. Il s'agit d'un volleyeur d'une équipe parisienne invitée à la fête, qui est victime d'une crise cardiaque. Immédiatement, un membre de la société Freddy GODÈRE retrouve les gestes de sa profession et se met à lui prodiguer un massage cardiaque en attendant l'arrivée des secours qui se font attendre pendant de longues minutes. Sans aucun doute, il sauve ainsi la vie de l'infortuné parisien. Le Moniteur Edmond HAGNER accède pour 3 ans à la présidence technique de l'AVGH, prouvant une fois de plus son dévouement à la cause de la gymnastique.

1985

Un comité est mis sur pied pour l'organisation du 50ème anniversaire, et placé sous la présidence de Jean-Claude BOVAY. Il prépare activement, comme le relate le secrétaire Conrad CHARBON dans ses procès-verbaux, l'organisation de ce grand événement que sera la célébration de ce demi-siècle d'activité.

1986

Le 23 mai a lieu à la Salle polyvalente, la grande soirée du 50ème anniversaire de la GH, en présence de nombreux invités, dont le Syndic André JACCARD, membre de la société. Il relève : "En cinquante ans la GH a su démontrer, avec brio, des qualités sportives fort diverses qui vont de la culture physique à la pratique du volley-ball, avec une particularité première, celle de les voir se dérouler en priorité sous le signe d'une solide amitié et d'une franche camaraderie". Le Président Jean-Claude BOVAY rend pour sa part hommage aux "mordus de la gym et du ballon qui formèrent la Gym. des Hommes d'Yvonand dans un restaurant du village, et qui ne pensaient certainement pas qu'il venaient de fonder une société qui allait résister à toutes les épreuves". Quant au Moniteur Edmond HAGNER, il salue dans la GH d'Yvonand "Une Dame dans la fleur de l'âge qui a su faire battre le cœur de six moniteurs et de beaucoup de Gym-Hommes".

Une grande partie des membres de la GH posent à l'occasion du 50ème anniversaire.

 

1990

Fidèle gardien des finances de la société pendant 12 années, le Caissier Pierre THÉVENY cède sa place à Eric FAVRE.

1991

Pour marquer le 700ème anniversaire de la fondation de la Confédération, la fête fédérale a lieu à Lucerne. Une importante délégation de la GH d'Yvonand se rend en Suisse centrale. Elle participe à Emmen au concours de section, trois de ses membres y obtiennent une distinction. L'équipe de volley-ball se distingue particulièrement puisqu'elle remporte le troisième rang du tournoi GH, chaque joueur reçoit des mains des hôtesses de la fête une médaille de bronze historique. Après 16 années comme Moniteur et atteint dans sa santé, Edmond HAGNER renonce à son poste, mais reste membre du Comité. Il est remplacé par un jeune membre nouvellement intégré dans la société Jean-Marc TORCHE.

1992

Après avoir présidé la société pendant 14 années Jean-Claude BOVAY passe le flambeau au Vice-Président Jean-Louis GONIN.

1994

L'équipe de volley-ball remporte la première place du tournoi, lors de  la journée cantonale des jeux à Lausanne.

1995

Lors de l'assemblée générale trois membres sont fêtés pour 50 ans de sociétariat, ce sont Marcel TACHERON ancien Moniteur, Jean-David BÉCHERRAZ dit "Le Docteur" et Marcel JAN. Après chacun 15 années de dévouement à la société Conrad CHARBON et Jean-Pierre GROSSRIEDER ont émis le voeu de quitter le Comité, ils sont chaleureusement remerciés par l'assemblée. La finale du championnat d'hiver, qui depuis sa création avait lieu à St-Cierges, se déroule le 13 avril à Yvonand. Le Moniteur Jean-Marc TORCHE en a brillamment assumé l'organisation.

1996

Pour la première fois gymnastes féminines et gymnastes masculins sont ensembles lors de la fête fédérale qui a lieu à Berne. Bien entendu, la GH Yvonand participe avec une importante délégation au concours de section et au tournoi de volley-ball à Gümlingen les 28, 29 et 30 juin. Le samedi, une fois les concours terminés, l'après-midi a été agrémenté par une promenade en bateau sur le lac de Thoune.

1997

Après 24 années de dévouement au sein du Comité, Jean-Louis GONIN renonce à la Présidence qu'il occupait depuis 5 ans, il est remplacé par Michel BURNAND. L'équipe de volley-ball remporte la première place du tournoi, lors de  la journée cantonale des jeux à Ecublens. A son tour notre Moniteur Jean-Marc TORCHE accède pour 3 ans à la Présidence technique de l'AVGH.

1998

Sous l'impulsion de Jean-Claude SAPORITI qui en sera le Moniteur,  un groupe "sport des aînés" entre en activité le 27 août, il permettra à ceux qui ne peuvent participer pleinement aux actvités gymniques et au jeu de volley-ball, de renouer avec une gymnastique plus douce.

1999

Jean-Claude ACKERMANN prend en main les finances de la société, succédant à Etienne FRÉCHELIN, qui assumait le poste de Caissier en plus de celui de Vice-Président qu'il conserve. A nouveau un membre de la GH Yvonand prouve l'attachement de notre société à l'AVGH, puisque notre Moniteur sport des ainés Jean-Claude SAPORITI, accède la Présidence administrative, en un moment crucial puisque l'on parle déjà, lors de l'assemblée générale qui se tient à Yvonand le 6 novembre, d'un regroupement au niveau cantonal des associations gymniques.

2000

Le Moniteur Jean-Marc TORCHE se retire après 9 ans d'un engagement intense, il est remplacé par Cyril OTTONIN. Exceptionnellement, pour marquer la fin du millénaire, la course en "montagne" conduit pour 4 jours, du 15 au 18 septembre, 16 participants à Münich. Le vendredi, voyage en train, puis visite de la vielle ville. Le samedi matin, les GH assistent au cortège d'ouverture de la fête de la bière et en fin d'après-midi au match de football Bayern Münich - Unterhaching, qui se termine sur le score de 3 à 1. Le dimanche  se passe sous les cantines de l'Oberwiesenfeld avec quelques records à la clé. Le lundi, après quelques achats, le retour en train vers la Suisse met fin à cette magnifique sortie parfaitement organisée par ce fin connaisseur de Münich qu'est Jean-Pierre GROSSRIEDER.

2001

Toujours présidée par Jean-Claude SAPORITI, l'AVGH tient le 13 octobre à Yverdon-les-Bains sa dernière assemblée générale, qui accepte sa dissolution pour mieux s'intégrer dans l'Association Cantonale Vaudoise de Gymnastique nouvellement crée le 7 avril à Ecublens. Regroupant les gymnastes femmes et hommes de tous âges dans une seule association, l'ACVG est la plus importante du canton.

2002

Alors qu'à Yverdon-les-Bains et dans tout le "Pays des Trois Lacs", expo.02 bat son plein, au mois de juin, une délégation forte de 9 gymnastes participe à la fête fédérale qui se déroule dans plusieurs localités de Bâle campagne.

2003

Lors de l'Assemblée Générale, deux changements dans la composition du Comité : le Caissier Jean-Claude ACKERMANN démissionnaire est remplacé par Mario-Aldo GENTILINI, d'autre part un Membre adjoint est trouvé en la personne de Frédéric CORMINBOEUF.  Les membres acceptent à l'unanimité d'augmenter le montant de la cotisation annuelle de 40 à 50 francs.

2004

A l'unanimité, les 39 membres présents à l'Assemblée Générale du 16 janvier acceptent la révision des statuts de la Société dont la dernière mise à jour remontait à 1979. La mention de l'appartenance de la GH Yvonand à l'AVGH (absorbée par l'ACVG) est supprimée. Il est précisé que : "La Société a pour but le maintien et l’amélioration de la forme physique de ses membres, notamment par la pratique de la gymnastique et de sports d’équipe. D’autres activités peuvent être organisées en vue de resserrer les liens d’amitié."

2005

Suite à l'Assemblée Générale, deux changements dans la composition du Comité : la Vice-Présidence est reprise par Frédéric CORMINBOEUF en remplacement de Raymond MAENDLY démissionnaire pour raison de santé, alors que Marcel GROUX est le nouveau Membre adjoint. 2006 L'Assemblée Générale, prend note de la démission du Comité de Jean-Claude SAPORITI qui continue sa fonction de moniteur 3S. Le rallye organisé pour fêter le 70ème anniversaire de la société dans l’après-midi du 30 septembre connait un franc succès avec la participation de 52 adultes et 12 enfants. La plupart seront encore présents en soirée lors du repas avec accompagnement musical à la Salle Polyvalente.

2007

A relever que lors de l'Assemblée Générale Frédéric CORMINBOEUF, annonce sa démission du Comité, il est remplacé à la Vice-Présidence par Marcel GROUX. Changement "familial" pour le responsable de la caisse, puisque Mario GENTILINI, remplace "poste pour poste" son fils Mario-Aldo GENTILINI. La place de Membre adjoint n’est pas repourvue immédiatement, mais peu après l’assemblée, Pierre VIQUERAT se porte volontaire, il entre immédiatement en fonction, avant que la prochaine assemblée n’entérine sa nomination.

2008

La nomination officielle au poste de Membre adjoint de Pierre VIQUERAT est acceptée par l'assemblée générale.

2011

La 75ème assemblée générale voit la démission de notre Président Michel BURNAND après 18 ans de comité dont 15 années à la tête de la société. Pierre BREGUET remet son mandat après 10 ans au poste de secrétaire. Jean-Marc FIVAZ et Michel HINDI acceptent un poste au comité comme secrétaire et responsable du volley-ball. Cyril OTTONIN devient le 8ème président de la société après 11 ans de monitorat.

2012

André BUGNON reprend le poste de moniteur des Séniors laissé vaccant par Jean-Claude SAPORITI en 2011, après 13 ans de service.